Roeder, Frédéric Félix (1880-1965)

Contenu

Identité

Roeder, Frédéric Félix (1880-1965)

Nom de l'érudit

Roeder

Prénom(s)

Frédéric Félix

Chercheur responsable de la fiche de l'érudit

Nicolas Le Clerre

Genre

Homme

Date de naissance

1880-10-19

Lieu de naissance

Date de décès

1965-02-24

Lieu de décès

Identité du père

Jean Roeder

Nom du père

Roeder

Prénom(s) du père

Jean

Profession du père de l'érudit

Identité de la mère

Catherine Wagner

Nom de la mère

Wagner

Prénom(s) de la mère

Catherine

Religion de l'érudit

Catholique

Études de l'érudit

Séminaire de Verdun
Baccalauréat mention Très Bien (1900)
Licencié ès lettres
Études à l'Institut catholique de Paris (1909-1910)
Licencié en philosophie scolastique
Séminaire pontifical français de Rome (1912-1913)
Docteur en philosophie et théologie

Lieu d'études

Verdun
Paris
Rome

Carrière et activités professionnelles de l'érudit : fonction principale

Carrière et activités professionnelles de l'érudit : fonctions militaires

Prises de position (orale ou écrite) de l'érudit

Opinions maréchalistes pendant la Seconde Guerre mondiale

Champs disciplinaires principaux de l'érudit

Religion
Histoire

Société savante

Société philomathique de Verdun
Société d'histoire ecclésiastique de la France
Société historique de Compiègne

Responsabilités de l'érudit dans la ou les sociétés savantes

Membre de la Société philomathique de Verdun (1921-1937)
Vice-président de la Société philomathique de Verdun (1929)
Président de la Société philomathique de Verdun (1930)
Membre correspondant de la Société philomathique de Verdun (1937-1965)
Membre de la Société d'histoire ecclésiastique de la France (1938)
Membre d'honneur de la Société historique de Compiègne (1938)

Prix et distinctions académiques de l'érudit

Premier prix de composition française au Concours général de l'enseignement libre (1900)
Médaille de la Société historique de Compiègne (1952)

Présence de l'érudit dans la BDD France savante (CTHS)

Production scientifique de l'érudit : imprimés

Bibliographie concernant l'érudit

LE CLERRE Nicolas, "Frédéric Félix (dit Félix) Roeder (1880-1965)", dans : BLANCHARD Jean-Christophe, GUYOT-BACHY Isabelle (dir.), Dictionnaire de la Lorraine savante, Metz, Éditions des Paraiges, 2022, p.274-276.

PAPET Philippe, "Félix Roeder", dans DAUZET Dominique-Marie, LE MOIGNE Frédéric, Dictionnaire des évêques de France au XXe siècle, Paris, Cerf, 2010, p.578-579.

ROCHETTE Marc, "Félix Roeder", dans : Les personnalités marquantes en Meuse, tome 2 de L à Z, Bar-le-Duc, Opus 55, 2013, p.401.

Webographie concernant l'érudit

Biographie

Félix Roeder est né le 19 octobre 1880 à Heffingen, au Luxembourg.
Remarqué durant son enfance par l’abbé Henri Knaff, il entre au grand séminaire de Verdun en 1895. Bachelier en 1900, il obtient ensuite une licence ès lettres, une licence en philosophie scolastique et achève sa formation par un doctorat en philosophie et théologie en 1913.
Après la Première Guerre mondiale, Félix Roeder est repéré par Monseigneur Ginisty qui l’invite à venir enseigner les langues vivantes et la théologie dogmatique aux petit et grand séminaires de Verdun. En 1932, il devient chanoine de la cathédrale verdunoise ainsi que vice-président des Œuvres diocésaines.
Parallèlement à ses activités ecclésiales, il s’implique dans la vie culturelle locale, intégrant notamment la Société philomathique de Verdun dès 1921.
La carrière ecclésiastique de Félix Roeder connaît un nouveau tournant lorsque le pape le place à la tête du diocèse de Beauvais en 1937. Monseigneur Roeder, affaibli par la maladie, démissionne toutefois de l’évêché de Beauvais dix-huit ans plus tard, en 1955.
Retiré à Thiais, au sein d’une maison de religieuses de Saint-Joseph de Cluny, il s’éteint le 24 février 1965 à l’âge de soixante-quatorze ans.
Portrait de Félix Roeder (Source : Site internet "Résistance 60")